Chanter Idir ensemble

Afin de faire vivre les chansons du grand artiste IDIR, nous vous invitons à apprendre certains de ses chants. Nous avons créé un dossier spécial (voir bandeau bleu ci-dessus) que nous nourrirons dans la perspective de les entonner tous ensemble lors d’un prochain évènement culturel.

La chanson-titre du légendaire album « Ay arrac-nneɣ », est structurée par la simplicité poétique de la langue kabyle. Elle exprime le déracinement des jeunes, et l’espoir parce que la vie continue et que les générations se succèdent en se transmettant des valeurs fortes comme la droiture et la dignité.

Iwakken a iddirent tizlatin n unaẓur ameqqran Yidir, nebɣa a ttisinem kra n tuɣac-is. A tent-ncennu yidwen deg waṭas yidneɣ i userbeḥ n useggas amaziɣ amaynut Yennayer d-iteddun, di tzeqqa n Wexxam n Tiɣremt n Lyun.

La traduction proposée ci-dessous est une approche du message. En kabyle le texte est simple, fluide, évocateur. La traduction française ne transcrit malheureusement pas tous les sens et les dits et non-dits. Faites-nous parvenir votre proposition de traduction : association@awalgrandlyon.net

Ay arrac nneɣ / Idir                       Ô nos enfants

Wagi d awal-iw, sɣuri ɣurwen (sin)                         Ceci est mon message, de vous à moi

A degs yeddan yiri-w (sin),                                         Il porte ma responsabilité

I kunwi a wid meẓẓiyen                                                Pour vous qui êtes jeunes

Aqlaɣ garawen, aṛwaḥ ulanda (sin),                        Nous sommes parmi vous, partir aller où

Aqlaɣ garawen, assa d uzekka (sin),                       Nous sommes avec vous, aujourd’hui et demain

Ɣas iruḥ wabɛad, ɣas yella wi nfan (sin),              Même si l’un est parti, même si l’un est banni

Ay ar kren wiyad (sin),                                               D’autres se lèveront

Ad asen-ddmen imukan                                             Et ils les remplaceront

Ɣurwat wi berun, itbel deg waman (sin),            N’abandonnez jamais et persévérez

Ɣurwat wi tettun, ittbedil zzman                            N’oubliez jamais, les temps vont changer

Ɣurwat wi tettun, usan iɛeddan                              N’oubliez jamais les temps passés

 

Tinexsas neṛwa, iɣ d-isenṭaqen                               Ce sont nos soucis qui nous font parler

Tilufa neṛwa, iɣ d-iseɣraqen                                     Ce sont les épreuves nombreuses qui nous font                                                                                                             sombrer

Ur nbaheb ara (sin),                                                   Nous ne sommes pas des fous

Fuma mačči d imcumen                                            Encore moins des malintentionnés

Nwala medden, nunag timura (sin),                    On a vu les peuples et voyagé dans les pays

S kra n win yesnen, d acu i yufa (sin)                   On est de ceux qui savent ce qu’ils ont trouvé

S kra n win yesnen, inuda iwala (sin),                 On est de ceux qui savent, ont cherché et vu

A yufa abrid yiwen (sin),                                           Vous qui avez trouvé le chemin

Ḥaca taguni ala                                                              Le sommeil vous est refusé

Taguni ala, ad yeddu yiseɣ (sin),                            Sommeil  refusé, vous marchez droit avec dignité

Init aqlaɣ da, ay arrac-nneɣ (sin)                           Dites nous sommes là, ô nos enfants

Init aqlaɣ da, ay arrac-nneɣ,                                    Dites nous sommes là, ô nos enfants

Share with: